Groupe ZUR
Menu

CaO(z) | 2012

Déambuler dans un lieu inattendu du patrimoine. Un soir de fin d'été sur les coteaux du Layon à la carrière St-Charles, site d'un ancien four à chaux.

Le public arpente un chemin qui le mène jusqu’à un promontoire au sommet duquel il peut dominer tout le site. La vue sur la carrière inondée en contrebas est splendide. Ce moment de découverte est particulièrement saisissant. La redescente vers le lac, marque le moment où la visite guidée va lentement quitter la réalité historique pour s’enfoncer dans une rêverie. Alors que la nuit tombe, le public se dirige tout droit sans le savoir vers le CaO(z).

Un lac pour bâtir un songe, peut-on faire un lac ? Un lac est. Peut-on faire la pierre ? La pierre est. Comme la forêt, la montagne, la rivière, une colline… Le lac de Saint-Charles a été fait, mais il est. Dans le silence profond, un personnage gratte la paroi, écrit, sculpte, la poussière tombe, un autre personnage surgit du calcaire. Sur la plage en contrebas, un mineur dépose à l’aide d’un treuil une grosse pierre de calcaire sur un lit de braises. Noir de fumée. Noir de charbon et de charbon de bois. Colonne de feu. Calcination de la pierre. Chant des crépitements du feu, éclats de la pierre de calcaire qui brûle. Une myriade de bateaux en papier enflamme le lac d’une constellation de bougies.

Une maison flotte au milieu du lac, telle une grosse lanterne magique qui s’éclaire de l’intérieur et projette sur la paroi de pierre, les silhouettes des habitants. Une grande fresque se peint à la lumière de la chaux éteinte. La maison telle une boîte de Pandore laisse s’échapper des objets, l’univers du quotidien qui se “surréalise” et flotte à la surface du lac. Un homme se déplace sur son vélo pédalo, va de son fauteuil à sa pile de livres, de sa lampe de salon qu’il allume à sa valise. Elle émet une musique, le chant d’un banquet un soir d’été ?

Dans le noir profond, des silhouettes impriment nos rétines de leurs présences éphémères. Dans le silence profond, des habitants chuchotent une histoire de dimensions, de formes, ils trompent l’oreille.

Coproducteurs :

Ath Associés - Groupe ZUR
Le CNAR La Paperie, St-Barthélémy-d'Anjou
Villages en Scène Communauté de Communes Loire-layon

Dossier de création CaO(z) | 2012

Tutelles :

DRAC Pays de la Loire et Région Pays de la Loire

Dates de représentations :

CHAUDEFONDS-sur-LAYON (49) - Septembre 2012

Presse :

Dossier de presse CaO(z) | 2012

Le Groupe ZUR :

Chris AUGER, David BOIDIN, Éveline CAILLET, Laure CHARTIER, Mattieu DELAUNAY, Stéphane DELAUNAY, Olivier GUILLEMAIN, Loredana LANCIANO, Jérôme LUBIN, Jean-François ORILLON, Fred POUILLAT, Lelia SERRA.

Stagiaire : Elze VAN DEN AKKER
Gardien pêcheur : Baby
À la cuisine : Lyse NICOLET
Soutien technique : Guillaume BARRÉ, Stéphane ECOELEC.