Groupe ZUR
Menu

ENTRE ET SORT (titre provisoire) / Un atelier spectacle de vraie-fausse magie pour manipul’acteurs et spect’acteurs | Reprise, diffusion à partir de l’hiver 2019 – 2020

Renverser le réel.

Les spectateurs entrent et se promènent dans une pièce assez sombre, qui s'apparente à l'intérieur d'une maison. Ce pourrait être aussi un cabinet de curiosités. Çà et là sont accrochés des tableaux et des miroirs qui semblent être habités, vivants. Des petites tables et des sellettes jalonnent le parcours. Des objets semblent léviter, les miroirs sont habités.
Un funambule en équilibre sur un fil invisible, un enfant déambulant sous une petite pluie de sable, les personnages d'un tableau qui prennent vie et se mettent à marcher, un oiseau apparaissant au travers d'un nuage de vapeur... Mirages, bascules et vertiges, envers et endroit s'entremêlent au son de boîtes à musique, de verres frottés, d'un violoncelle et de divers échos.
Un peu plus loin, une fenêtre-écran s'ouvre à intervalles réguliers sur un paysage de jardin, invitant les visiteurs à traverser l'illusion et à passer de l'autre côté de la cloison tel un passe-muraille.
Ils découvrent alors l'envers du décor, l'autre côté du miroir, une fabrique à images et à sons, dans laquelle ils sont invités à rejoindre les rangs des acteurs.

Entre-et-Sort est un spectacle atelier qui fonctionne en deux temps : lorsque les spectateurs ont franchis la frontière, qu’ils sont entrés dans le hors champ, ils peuvent rejoindre les rangs des acteurs et incarner à leur tour les images produites en temps réel ou de participer en direct à la bande sonore, nourrissant ainsi à leur tour l’espace illusionniste parcouru auparavant pour les prochains spectateurs.
Des gestes simples – marcher, se regarder dans le miroir, déplacer des petits cailloux, tirer des ficelles, s’asseoir… – engendrent des situations et des saynètes proches des théâtres optiques. Lorsqu’il se prend au jeu de la manipulation, le public peut devenir un élément actif de la composition d’une image ou d’une scène : soudain c’est lui qui joue les fantômes dans les miroirs, se promène dans les tableaux ou qui sert un thé aérien à l’excentrique qui lévite tête en bas… Nous l’invitons à partager notre savoir-faire, nous tentons de l’intégrer à l’acte créatif dans une étroite et exigeante relation entre l’image, le son et l’action.
Avant de sortir, les « spect-acteurs » retrouvent le verso du miroir de l’entrée. En se rapprochant, ils peuvent superposer leur visage à celui des autres visiteurs pénétrant tout juste dans l’Entre et Sort. Le miroir sans teint permet alors une brève rencontre entre l’un Entrant, l’autre Sortant, et conclue un cycle tout en entamant un nouveau.

Reprise de l’InStantané 10e mouvement Entre-et-Sort créé en 2010 dans le cadre d’une invitation des Champs libres à Rennes.